Djidda Oumar réhabilité par la Cour suprême

La Chambre administrative de la Cour suprême a donné raison au président de la Commission nationale des droits l’homme (Cndh) Djidda Oumar Mahamat, dans l’affaire qui l’opposait à ses 8 commissaires. La décision est tombée ce 31 Mai 2021. La chambre administrative de la cour suprême a suspendu les décisions des 8 commissaires frondeurs portant «destitution et révocation» du président Djidda Oumar Mahamat de la Cndh. Ils avaient destitué leur président le 20 mai dernier pour le révoquer une semaine plus tard de l’institution pour mauvaise gestion des ressources humaines et financières. Maintenant que la décision de la cour suprême est en faveur de Djidda Oumar, il va falloir ménager le chou et la chèvre dans cette institution étant donné que les commissaires et leur président ne sont plus sur la même longueur d’ondes.

Laisser un commentaire