L’alternative numérique de l’Auf dans l’enseignement 

L’Agence universitaire de la francophonie (Auf) organise du 14 au 18 novembre, un atelier sur l’analyse, la conception et la mise en ligne des cours en faveur des enseignants de l’Université de N’Djaména.

Selon le responsable du bureau national de l’Auf au Tchad, Marayi Choroma, soutenir les établissements d’enseignement supérieur dans la transition numérique fait partie de l’objectif 2021-2025 de l’Auf. En 5 jours, la trentaine d’enseignants, bénéficiaires de cet atelier de formation seront emmenés à “scénariser leur cours et de le déposer en ligne. Il est important pour nous d’outiller ces enseignants à trouver la manière adaptée pour déposer  leur cours en ligne” soutient le responsable de l’Auf.

Le passage de la covid-2019 en 2020 au Tchad a rappelé la nécessité de mettre les cours en ligne. Un autre facteur, non de moindre nécessitant la mise en ligne des cours est la pléthore d’étudiants dans les amphithéâtres. La transition numérique apparait clairement comme une nécessité dans l’apprentissage des impétrants. “Cela permettrait à celui-là qui ne peut pas être à l’amphi de suivre facilement les cours et de ne se présenter que lors des examens”, projette Marayi Choroma.

Cet atelier n’est que l’échantillon d’un projet très ambitieux qui veut former tous les enseignants du supérieur dans la conception et  la mise en ligne de cours, informe-t-il.

Lanka Daba Armel

 

Laisser un commentaire