Sabarna Katir est née

Une plateforme dénommée Sabarna Katir a été portée sur les fonds baptismaux, lors d’un point de presse tenu le 16 septembre 2022 au siège du Centre d’études pour le développement et la prévention de l’extrémisme (Cdpe).

Sabarna Katir regroupe trois organisations non gouvernementales à but non lucratif, à savoir : l’Initiative tchadienne de lutte contre la corruption et le détournement (Itlcd), l’association d’expertises et d’échanges d’expériences Maroc-France-Turquie-Tchad (A3mftt), ainsi que l’association tchadienne de lutte contre le terrorisme (Atlct). Ses 4 objectifs sont de sensibiliser dans le cadre du patriotisme, de l’intégrité, de la paix et du développement socioéconomique en termes de modèles d’expériences ; recadrer les actions gouvernementales et contribuer à travers un pool d’experts en mettant en œuvre la vision de la société civile ; dénoncer la corruption en rappelant les textes sur les effets néfastes et la punition ; poursuivre les auteurs des détournements des deniers publics au niveau national et international.

Sabarna Katir reste ouverte à toutes les organisations désireuses d’adhérer à son concep. Elle lance officiellement le dialogue constructif de la société civile à travers 15 thèmes à débattre en virtuel sur deux plateaux (N’Djaména et Paris). Ces thèmes sont entre autres : Comment résoudre la dégradation des infrastructures routières ; le phénomène de l’inondation et la montée des eaux fluviales ; comment résoudre le problème de l’énergie au Tchad ; conflits agriculteurs/éleveurs : causes et recommandations ; comment lutter contre la corruption et le détournement des deniers publics ; analyse de la flambée des prix des biens de première nécessité sur le marché ; insécurité et justice au Tchad ; népotisme et favoritisme dans l’administration tchadienne ; bâtir une administration tchadienne inclusive et compétente ; emploi des jeunes ; comment réconcilier durablement et effectivement les tchadiens ; quelle feuille de route pour les tchadiens de l’extérieur ; les leviers d’un développement économique et social du Tchad ; santé et éducation : mettre le Tchad au niveau ; une politique du genre est-elle possible au Tchad ; le Tchad dans le concert des nations.

Il est attendu des avis pluriels des uns et des autres afin d’enrichir ces thèmes et contribuer à résoudre les questions sociales qui constituent le socle du développement et de la cohésion sociale au Tchad.

Roy Moussa

Laisser un commentaire