Une foire pour sensibiliser sur la malnutrition

Le Réseau des journalistes tchadiens pour la nutrition (Rjtn) en collaboration avec la Direction de la nutrition et de technologie alimentaire avec l’appui du projet Format-nut ont organisé un point de presse le samedi 10 janvier 2023 à la Maison des médias du Tchad à N’Djaména, annonçant la tenue du 17 au 18 janvier 2023 des journées portes ouvertes couplées à la foire sur la nutrition à N’Djaména.

Afin de transmettre l’information sur la nutrition et l’obésité, la prise en charge de l’obésité chez les enfants, les adolescents et les adultes et faire l’analyse de la courbe de poids sur les enfants et adolescents, le Rjtn en collaboration avec la Direction de la nutrition et de technologie alimentaire (Dnta) avec l’appui financier du Projet Format-Nut organisera du 17 au 18 Janvier 2023 à la bibliothèque Nationale, les journées portes ouvertes couplées à la foire avec les acteurs de transformation des produits locaux, les partenaires et les Ongs œuvrant dans le domaine de la nutrition.

“L’objectif de ces journées portes ouvertes couplées à la foire avec les acteurs vise à mutualiser les efforts et renforcer le dialogue entre ces acteurs autour des aliments locaux et les modes d’alimentation afin d’éviter le surpoids ou l’obésité. Pour arriver à renverser les tendances, la lutte doit être multisectorielle où chaque partie prenante doit jouer un rôle et le rôle que jouent les médias en influençant les décisions politiques sur la santé et la nutrition est très important et à travers eux, le public est sensibilisé sur la bonne nutrition, les cas de malnutrition, les avantages de la consommation d’aliments nutritifs produits localement, l’allaitement maternel exclusif etc,” a expliqué le Président du Rjtn, Luc Azina Dandjaye.

Ces journées portes ouvertes couplée à la foire nutritionnelle et la malnutrition initié par le Rjtn est une plateforme, membre du Comité technique permanent de nutrition et d’alimentation, bras valide du Conseil national de nutrition et d’alimentation qui appuie les efforts du gouvernement en matière de communication dans la lutte contre l’insécurité alimentaire. Il fait suite aux différentes enquêtes réalisées sur le terrain, qui montre que l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans reste un problème de santé publique dans de nombreuses provinces du Tchad et le place dans une zone à risque. C’est l’exemple des enquêtes réalisées en 2021 qui montrent que le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans qui est également un critère de gravité de la situation nutritionnelle a atteint voire dépasser le seuil critique de 2 décès/10 000 habitants/ jour dans 2 provinces notamment le Tibesti et Logone Oriental.

Il faut noter que le projet Format-nut (Formation pour la Nutrition) est financé par l’Union européenne et porté par le Programme alimentaire mondial (Pam).

Modeh Boy Trésor

Laisser un commentaire